Bételgeuse, Véga et Sirius. Chaque astronome amateur connaît le nom de ces étoiles, car ce sont les noms des étoiles les plus brillantes du ciel. Mais pourriez-vous trouver Seginus, Muliphen et Rutilicus? Vous le pourriez probablement si je vous disais que ces étoiles sont aussi appelées Gamma du Bouvier, Gamma du Grand chien et Bêta d'Hercule.

Sachant qu'avec la désignation de Bayer (qui utilise le nom d'une constellation et des lettres grecques pour nommer les étoiles par ordre de brillance), vous pouvez naviguer facilement dans le ciel étoilé, est-ce très important de connaître tous les noms des étoiles?

Plusieurs livres d'astronomie laissent croire que seulement une douzaine d'étoiles environ ont des noms propres qui valent la peine d'être retenus, et que la plupart des noms d'étoiles ne sont que des curiosités historiques. Je ne suis pas d'accord! Je vais vous donner trois bonnes raisons d'apprendre 200 noms d'étoiles.

Premièrement, le nom d'une étoile, ou sa signification, vous renseigne souvent sur sa position dans le ciel, décrit ses relations avec les autres étoiles ou fournit le moment de son apparition dans le ciel au temps des Anciens. Le meilleur exemple est l'étoile Polaire (Polaris). Ce nom est une version diminuée du nom latin Stella Polaris qui veut dire "l'Étoile du pôle". Ce nom vient du fait que cette étoile brillante était l'étoile la plus près du pôle Nord céleste.

Shaula (Lambda du Scorpion) signifie "le dard", en référence à sa position à l'extrémité de la queue du Scorpion. Dischubba (Delta du Scorpion) veut dire "le front" du Scorpion. Bételgeuse (Alpha d'Orion) veut dire "l'aisselle" et décrit sa position dans l'épaule droite du chasseur.

Murzim ou Bêta du Grand chien veut dire "l'annonceur" ou plus exactement "le rugisseur". Murzim se trouve à l'ouest de Sirius, ce qui fait qu'elle se lève en premier et annonce le lever de Sirius. Parce que c'est la plus brillante des étoiles du ciel, Sirius est devenue un messager important pour les événements de la vie ainsi que pour la vie religieuse de plusieurs peuples anciens. Il était essentiel d'avoir un prophète pour annoncer l'arrivée imminente de cette étoile.

Incidemment, Sirius veut dire "l'étincelante" ou "la brûlante" et réfère sans doute aux jours les plus chauds ou à la canicule de l'été (dog days). Alnilam, l'étoile centrale de la ceinture d'Orion, veut dire "la rangée de perles", qui réfère à l'apparence de la ceinture.

Deuxièmement, les noms des étoiles peuvent servir de points de repère pour que vous ne soyez pas trop perdus quand vous pointerez vos jumelles ou votre télescope en direction du ciel. Supposez que vous voulez trouver l'amas globulaire M10 (le 10e objet listé par Charles Messier dans son catalogue) dans le Serpentaire. Vous pouvez essayer de mémoriser un tracé de saut d'étoiles impliquant plusieurs étoiles, portant toutes des noms grecs et des numéros de désignation. Ou vous pouvez simplement tracer deux lignes. Imaginez Ras Alhague (Alpha du Serpentaire), "la tête du Serpentaire", au sommet de la constellation. Tracer une ligne à partir de Han (Zêta du Serpentaire, nommée ainsi d'après une cité féodale chinoise), près du genou gauche du Serpentaire vers Ras Alhague et une à partir de la gauche (est) de Marfik (Lambda du Serpentaire, "l'épaule" du Serpentaire). Les deux lignes se rejoignent exactement sur M10. "En haut, à partir de Han et à gauche, à partir de Marfik" est plus facile à retenir que les degrés ou le diamètre du champ apparent de votre oculaire.

Troisièmement, si vous donnez une conférence ou que vous participez à une soirée d'observation, vous remarquerez que les gens sont fascinés par les noms des étoiles et leur signification. Profitez-en donc pour pointer quelques étoiles afin d'attirer l'attention de votre public vers la Balance, située légèrement à l'ouest du Scorpion.

Cette région contient quelques étoiles brillantes aux noms magiques: Zubenelgenubi et Zubeneschamali. Ce qui rend ces étoiles intéressantes, c'est leur signification: "la pince sud" et "la pince nord". Les anciens Grecs voyaient dans ces étoiles les pinces du Scorpion. Les Romains en firent la constellation de la Balance aux alentours du premier siècle avant Jésus-Christ. Mais si vous trouvez que la version des pinces du Scorpion vous convient mieux, le public ne vous en voudra pas d'essayer de trouver une autre façon de leur présenter la Balance.

Si vous êtes d'accord avec moi pour dire qu'il est important d'apprendre le nom des étoiles, parlons maintenant de la technique à adopter pour retenir tous ces noms arabes, grecs, romains ou provenant d'autres dialectes. Ça peut vous sembler une tâche laborieuse, mais pensez à tous les enfants qui vont à l'école et qui apprennent le nom de leurs amis, des joueurs de baseball, des étoiles du cinéma par coeur!

Vous n'apprendrez pas tous ces noms en une soirée et n'espérez pas qu'il en soit ainsi la première fois que vous vous pratiquerez. Ça va vous prendre un jour ou deux pour retenir le nom des étoiles d'une constellation. Avec quelques mois de pratique, vous devriez avoir appris au moins 200 noms et les constellations, si ce n'était pas déjà fait!

Une bonne façon de débuter votre exploration du nom des étoiles et de leur signification est de vous trouver un bon guide des constellations. Quelques associations d'idées pourraient aussi aider votre mémoire. Par exemple, associer le nom à l'espace où se trouve cette étoile. Pratiquez-vous à prononcer leur nom à voix haute, ça aide à les fixer dans la mémoire. D'autres disent qu'écrire les noms plusieurs fois aide également à les retenir.

L'association d'un nom à une image mentale peut aussi aider à la mémorisation. Par exemple, vous pouvez penser à un grand pot de Kool-Aid pour vous rappeler du nom de la dernière étoile du manche de la Grande ourse: Alkaid. N'importe quelle image mentale qui vous vient à l'esprit peut faire l'affaire et les plus farfelues vous marqueront d'autant plus longtemps.

Une étape importante dans cet apprentissage est de réviser souvent. C'est sûr que vous pouvez faire cela assis confortablement dans votre fauteuil préféré, mais l'idéal est d'être sous le ciel étoilé. Apprendre le nom des étoiles avec des amis peut aussi aider, car vous pouvez vous enseigner mutuellement vos trucs.

Ce qui fait hésiter les néophytes (et les astronomes avertis aussi) à apprendre le nom des étoiles est la difficulté de prononciation de ces noms étrangers. Entendre le nom de ces étoiles lors d'une observation ou à une réunion de club d'astronomie peut aider, mais quelques noms d'étoiles sont prononcés de plusieurs façons différentes. Quelques-uns disent "VAY-gah" et d'autres disent "VEE-gah" pour Alpha de la Lyre (Véga). Vous entendrez aussi Bételgeuse prononcée comme "BEE-tel-joos" ou bien "BAY-tel-juz" et pour Rasalgethi, "ROSS-all-JEE-thee", "ROSS-el-JE-ti" ou encore "RAS-all-GE-thee". La différence de prononciation vient du fait que quelques noms proviennent de très anciens dialectes maintenant disparus. Quelques différences, dont celle que l'on constate dans l'épellation de certains noms, vient de la traduction des noms dans la langue anglaise. Bételgeuse vient du mot arabe "Ibt al Jauzah", qui a dégénéré en "Bed Elgeuze", "Beteigeuze", "Betelgeuze" et finalement "Betelgeuse". Alors, que fait un débutant là-dedans? Il demeure flexible, il ajuste sa prononciation à celle des autres et il s'imagine que sa façon de prononcer est aussi correcte que la leur.

Pour compliquer un peu plus les choses, certains livres de référence écrivent incorrectement le nom des étoiles. Que l'on pense à "Zubenelakrab", qui est parfois l'étoile Êta de la Balance (un livre la nomme Delta de la Balance) alors que d'autres disent que c'est Gamma du Scorpion. Aussi, certaines appellations servent à nommer plus d'une étoile. Que l'on pense à "Murzim" qui sert pour Bêta du Grand chien et pour Gamma d'Orion (plus connue sous le nom de Bellatrix, l'étoile de l'Amazone).

Lorsque que vous aurez appris tous ces noms d'étoiles, je vous garantis que vous aurez une autre perception du ciel. Plus jamais, les étoiles ne seront Alpha du Cancer ou Alpha de Pégase. Vous connaissez maintenant Acubens comme "les pinces" du Crabe, ou Markab, "la selle" de Pégase. Soudainement, les étoiles seront des amies que vous identifierez par leur nom en regardant le ciel. Vous vous surprendrez à en parler vous-même lors d'observations ou peut-être même à donner une causerie sur le sujet dans une école. Et, qui sait, peut-être allumerez-vous une autre passion pour l'astronomie dans les yeux des personnes qui vous écouteront?...

Tiré de la revue Astronomy,
Octobre 1993

Par Gisèle Gilbert

JSN Tendo template designed by JoomlaShine.com