Le Cocher

Le Cocher (Auriga) est l’intrépide conducteur d’un attelage de chevaux fougueux. Il est tantôt un cocher intrépide, tantôt un gardien de chèvres. Il est montré comme un jeune homme tenant en équilibre une chèvre adulte sur l’épaule gauche, 3 chevreaux sur le poignet gauche et un fouet dans la main droite pour se faire obéir.

Nike Air Max 270

 LeCocher

Représentation du Cocher dans l'Atlas cœlestis de John Flamsteed (1776)

Dans la mythologie grecque, Auriga est le plus souvent associé à Erichthonius, roi d’Athènes, et à Héphaïstos. Auriga est donc le fils de Gaïa et d’Héphaïstos, le dieu du feu.

Erichthonius a été élevé par Athena, la déesse de la mythologie grecque. C’est une déesse vierge, c’est-à-dire qu’on ne lui prête aucune aventure sentimentale. La déesse de la guerre, de la sagesse, des artisans, des artistes et des maîtres d’école, n’a donc pas d’enfant.

Pourtant, elle est courtisée par Héphaïstos (dieu du feu, des forges et des volcans). Alors que celui-ci la poursuit, il répand sa semence sur la cuisse d’Athéna. La déesse s’essuie avec un morceau de laine qu’elle jette ensuite par terre. La terre ainsi fécondée va donner naissance à Érichthonius, un être mi-homme mi-serpent, qu’Athéna va recueillir pour l’élever. Athéna lui a également enseigné plusieurs compétences qu’il n’aurait jamais normalement apprises. Il devint la toute première personne à apprivoiser et à atteler quatre chevaux à un char qui lui permet de transporter son corps estropié, copiant ainsi le char du dieu du Soleil. Zeus fit placer Erichthonius parmi les étoiles.

Capella est son étoile la plus brillante. On l’appelait autrefois l’Étoile de la Chèvre ou la Chèvre tout simplement. La mythologie de cette constellation tourne surtout autour de son étoile principale Capella qui est représentée comme un chevreau porté sur l’épaule du Cocher.

Dans son enfance, Zeus fut caché sur l’île de Crête par sa mère Rhéa afin de le protéger de Cronos qui avait pour habitude de dévorer ses propres enfants. L’enfant divin fut nourri du lait d’une chèvre appelée Amalthée, avec la peau de laquelle il se fit, par la suite un bouclier. Le nourrisson divin était déjà doué d’une telle vigueur qu’un jour il cassa l’une des cornes de l’animal dévoué. Zeus offrit la corne aux nymphes compatissantes en leur promettant qu’elle s’emplirait de tout ce que ces déesses pourraient désirer. Telle est l’une des origines mythiques de la fameuse corne d’abondance. Rhéa, pour remercier Amalthée, la transforma en étoile.

Gisèle Gilbert

Avril 2020

Références:

http://astrodede.canalblog.com/archives/2009/01/11/12046128.html

https://osr.org/fr/blog/astronomie/constellations/constellation-du-cocher-auriga/#mythologie-du-auriga

JSN Tendo template designed by JoomlaShine.com