Notre 11ème soirée annuelle d'observation au mont Hereford a bel et bien eu lieu ce samedi 27 août. Pas moins de 11 astronomes amateurs du Club étaient présents au sommet ce soir-là, auxquels se sont ajoutés trois autres astronomes amateurs.

Crédits photo: Daniel Brousseau

 


 
Crédits photos: Robert Véronneau, 2016


Dès le départ, la conjonction Vénus-Jupiter a ébloui tout le monde au coucher du Soleil, alors que le sommet (864 m d’altitude) était pratiquement exempt de vent et que la température était très clémente.

 

Les quelque 130 visiteurs que nous avons reçus cette année ont eu droit à une animation de Charles Desjardins au cours de laquelle il a présenté toutes les constellations visibles au-dessus de notre tête. Le dynamisme, la passion et la maîtrise exceptionnelle du ciel dont il fait preuve en font une activité très prisée du grand public.

 

Le ciel étant de plus en plus dégagé, la Voie lactée et plusieurs objets du ciel profond sont devenus bien visibles. Les animateurs, équipés de leur lunette ou télescope, se sont fait un plaisir de répondre aux nombreuses questions des visiteurs, qu’ils soient simplement curieux, très intéressés, initiés ou non. Ils se sont attardés, entre autres, aux planètes Mars et Saturne qui avaient rejoint, pour l’occasion, Antarès, la belle étoile rouge de la constellation du Scorpion.

 

Jean-François Laplante, pour sa part, avait apporté son matériel d’astrophotographie et, bien installé devant son ordinateur, sa caméra fixée à son télescope, le tout motorisé et branché à une pile portative, il a pris plusieurs clichés de beaux objets du ciel profond. Grâce à une technique bien à lui, il pouvait immédiatement faire voir aux personnes qui assistaient à la prise de photos des résultats dignes d’images traitées longuement à l'aide de logiciels.

 

Robert Véronneau, l’instigateur et organisateur de ces soirées depuis les tout débuts, en a impressionné plus d'un avec son télescope de type Newtonien de 18 pouces de diamètre: pour arriver à mettre l’œil à son oculaire, il faut grimper au haut d’un escabeau!

 

Enfin, petits et grands ont eu l’occasion de revisiter les constellations, d’entendre quelques histoires tirées de la mythologie et de guetter l’apparition de plusieurs météores, installés sur des tapis de camping en compagnie de Michèle Aubin. Ils y recevaient un cherche-étoiles afin de poursuivre à la maison leur exploration du ciel.

 

Plusieurs personnes sont reparties à regret lorsque la dernière navette a lancé son appel à tous, mais un grand nombre d’entre elles se sont promis de revenir encore l’an prochain…

 

Nous tenons à dire un merci particulier à la municipalité de Saint-Herménégilde qui diffuse l’événement et à la Fondation Tillotson qui rend possible cette activité unique.

 

Merci également à toutes les personnes qui se sont déplacées pour l’occasion. Nous serons heureux de vous accueillir de nouveau l’an prochain!

 

Michèle Aubin, août 2016

JSN Tendo template designed by JoomlaShine.com