« On a fait salle comble. Près de 80 personnes ont assisté à la présentation. Ensuite Gilles, Vincent et moi sommes allés à l’extérieur pour une petite explication du ciel avec le pointeur laser. On a montré différents objets avec nos télescopes. Nous avons vu une dizaine d’étoiles filantes durant la soirée. Ça s’est terminé vers 1 h.

Je crois que ce fut très apprécié du public.

Merci à Vincent et Gilles pour votre aide. »

– Charles 1er 

« Pour ce qui est des Perséides à Granby, nous avons eu beaucoup de personnes qui sont venues nous rencontrer. Salle comble pour la nouvelle présentation (très intéressante) que Charles a faite cette année. Il a dû répondre à plusieurs bonnes questions. Une fois à l’extérieur, encore plus de monde. Assez, que je n’ai pas vu Vincent avant tard dans la soirée ! 
Naturellement, j’ai fait le tour des planètes visibles avec le public. Vénus (très rapidement), Jupiter, Saturne et Mars. J’ai manqué les 4 ou 5 belles Perséides de la soirée. Encore ici, beaucoup de gens étaient curieux et avides d’informations. Nous avons terminé la soirée vers 23 h 30. Est-ce que j’ai dit qu’il y avait beaucoup de monde? »

– Gilles Dubreuil

« Je suis arrivé sur place vers 20 h 20. Charles avait commencé sa conférence à l’intérieur devant une salle comble ! Marianne Labrie, la responsable du CINLB, m’a dit plus tard qu’il y avait 93 personnes. En ajoutant les quelques autres qui sont arrivés pendant l’observation, il y avait au moins une centaine de personnes. 
Peu de temps après 21 h, tout ce beau monde est sorti pour observer. Comme animateurs du CAAS, il y avait Lyse Dumouchel qui avait apporté son cellulaire avec la visionneuse ObservÉtoiles, Gilles Dubreuil avec sa lunette de 4 po, Charles 1er avec... un Dobson je crois, et moi j’avais apporté Fred (Newton 6 po.). 
Il n’y avait pas de Lune (c’était la nouvelle) et le ciel était « pas pire » : couvert à 20-30 % de cirrus et cirro-stratus, surtout à l’est, en début de soirée. Plus ça allait, plus ça se dégageait. 
Disons que ça a commencé en 10e vitesse ! Quand j’ai annoncé que mon télescope pointait sur Jupiter, il s’est rapidement formé une file d’attente de 20 à 25 personnes. Et je me faisais bombarder de questions ; ça devait être la même chose pour Gilles, Charles et Lyse. Comme toujours, les gens appréciaient. 
En gros, j’ai montré/observé Vénus (à une petite famille qui étaient là dehors, avant 21 h, avant qu’elle ne se couche dans les arbres), puis Jupiter, Saturne, Mars, M13, puis à la toute fin, Albiréo et M57. 
Ah oui, y’avait une vingtaine de personnes (ou + ?) qui avaient apporté leurs chaises longues et qui, à partir d’environ 22 h ou 22 h 30, bien allongés, attendaient les météores. D’après les exclamations, je dirais qu’ils en ont vu environ une dizaine entre 22 h 30 et minuit. Je suis parti vers 0 h 20. Ce fut une très belle soirée ! »

– Vincent Desmarais

 

 

JSN Tendo template designed by JoomlaShine.com